Credit et financement
16 Décembre 2019 à 11h37 - 42

Que devient mon Madelin avec le nouveau PER ?

On sait aujourd’hui que le nouveau Plan d’épargne retraite populaire PER est un produit destiné à toutes catégories d’épargnants, y compris les travailleurs salariés. C’est un contrat qui se veut compétitif et qui propose des nouveautés et des atouts par rapport aux anciens précédemment commercialisés. Que devient par conséquent le Madelin des travailleurs indépendants ?

Pour les anciens souscripteurs

Si vous avez déjà souscrit à un contrat Madelin, deux possibilités s’offrent à vous :

  • vous continuez de le garder, avec les dispositions en vigueur qui resteront inchangées. C’est-à-dire : bénéficier de garanties en cas d’accident de la vie en versant vous-même vos propres cotisations. Vous déduisez aussi ces versements de votre impôt sur le revenu, lesquels seront effectués de manière régulière et jusqu’à l’âge de la retraite.
  • vous transférez vos encours dans le compartiment PER individuel. Dans ce cas, vous tirez profit non seulement des avantages de l’ancien Madelin, mais aussi des nouveaux atouts apportés par le PER, à savoir la révision des conditions de sortie – avant l’âge du départ à la retraite ou à cette échéance proprement dite. Le nouveau PER a également été conçu avec de nouvelles conditions fiscales. Vous avez jusqu’au 1er octobre 2020 pour transférer vos encours.

Pour les nouveaux souscripteurs

Si vous êtes un travailleur indépendant et que vous n’avez pas encore de contrat Madelin, souscrivez dès à présent au nouveau PER pour éviter inutilement les opérations de transfert. Les anciens produits cesseront d’être commercialisés à partir de cette date. Le but de l’État est en effet de faire basculer tous les contrats Madelin existants vers ce nouveau plan.

Pourquoi une épargne spéciale pour les travailleurs indépendants ?

Les indépendants ne cotisent pas de la même manière que les salariés qui sont soutenus par leur employeur et qui perçoivent des cotisations obligatoires de ce dernier. Ils doivent donc mettre en place eux-mêmes une garantie de couverture pour les vieux jours et en cas de maladie ou encore par rapport aux aléas de la vie. C’est pourquoi le Madelin a été mis en place afin de leur permettre de se constituer cette épargne supplémentaire.

Zoom sur le fameux Plan d’épargne retraite individuel

Nous avons parlé du PER individuel dans lequel les versements du travailleur indépendant seront logés. Ce PER est aussi destiné à tout épargnant. Pour y souscrire, deux options :

  • le PER individuel d’investissement : c’est par l’intermédiaire d’une banque ou d’un conseiller en investissement que la souscription est réalisée
  • Le PER individuel d’assurance : on parle plutôt de contrat d’assurance de groupe disponible auprès de mutuelles, des compagnies d’assurance ou encore des institutions de prévoyance.

Avant de souscrire, l’entreprise ou l’institution qui gère le PER vous informe sur les particularités du plan. Renseignez-vous à l’avance sur les différentes options disponibles, comme celle de réversion qui avantagera votre conjoint par exemple si vous décédez, ainsi que des conditions de transmission au moment de la succession. Vous avez également un droit de regard sur l’évolution de vos encours, le rendement ainsi que le montant des frais liés à la gestion de votre contrat et ce, tout au long de la phase de constitution de votre capital.

L’avantage de ce nouveau PER par rapport au contrat Madelin comme évoqué ci-dessus, c’est la sortie en capital à 100%, en rentes à 100% ou en combinant ces deux possibilités une fois que l’épargnant par à la retraite. De plus, les encours sont disponibles à tout moment si vous subissez certains accidents de la vie ou si vous avez comme projet l’achat d’un bien immobilier que vous occuperez à titre de logement principal.

Préparez dès à présent votre vieillesse en vous informant davantage sur pluslonguelavie.net.

Exprimez-vous !

Investissement

  1. 17 Juin 2019SCPI en assurance-vie : les plus et les moins241
  2. 11 Fév. 2019L'investissement Pinel en 2019 : ce qui change en 5 points337
  3. 7 Janv. 2019Corum : ces SCPI qui se sont imposées par leurs bons rendements665